Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Raphaël, le faiseur de pluie

par Justin AMOUSSOU 19 Août 2013, 19:57 Bénin Gouvernement

Il hérite un poste ministériel très résonnant. Nul n’ira reprocher au président Boni YAYI de créer un ministère chargé de la gestion des changements climatiques, du reboisement et de la protection des ressources naturelles et forestières. De toute évidence, les effets pervers des changements climatiques sont, entre autres, à l’origine de la rareté des pluies. On peut aisément en déduire la principale mission du tout nouveau ministre. Il doit faire tomber la pluie en abondance et sans à-coup. Par quelle formule? Sa première arme sera l’organisation, tous azimuts, des prières aux frais de la princesse. Il faut s’en réjouir pour Raphaël. Les anglophones vont l’appeler le rainmaker. Le faiseur de pluie.

Les livres saints rapportent que Raphaël est un séraphin. C'est aussi le chef des anges gardiens, l'ange de la providence qui veille sur toute l'humanité. Ce nom signifie "divin guérisseur" ou "Dieu guérit". Le ministre EDOU doit, sans cesse, implorer le secours de l’ange Raphaël pour la bonne cause. Autant dire que cet ange doit l’enchevêtrer pour "guérir" le manque de pluie. Les producteurs agricoles, en particulier les cotonculteurs attendent de le voir à l’œuvre. Bien sûr, le ministre ne doit guère ignorer les solutions d’adaptation des populations aux impacts du changement climatique.

Tel saint tel miracle. C’est au miracle qu’on reconnaitra le saint Raphaël béninois. Seulement, l’adage dit qu’il vaut mieux s’adresser à Dieu qu’à ses saints. Quel sera le choix de l’occupant de ce retentissant portefeuille ministériel? Le ministre Raphaël EDOU a eu une extraordinaire chance d’avoir appartenu à l’ancienne équipe, en tant que ministre de la décentralisation. Il peut alors se targuer de connaitre les tréfonds des 77 communes. Un atout supplémentaire pour solliciter les prieurés. Le rainmaker national doit faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Il ne doit, en aucune manière, désespérer devant une quelconque difficulté. Je suis convaincu, certainement comme lui que, lorsqu’un premier plongeon dans la mer ne fait pas découvrir des perles, il ne faut pas déduire qu’elle n’en contient pas. Persévérance et patience.

La prière pour faire tomber la pluie? Vraiment inédit. Soit. Ce qui semble être une solution insoluble peut devenir un tremplin vers plus de joie de vivre pour le missionnaire Raphaël. J’ignore le degré de sa foi de charbonnier. Pourvu que la pluie arrose les champs. C’est le prix à payer pour être cheval de course et non cheval de trait. L’arbitre souverain de son succès ou de son échec demeure encore Boni YAYI.

commentaires

Haut de page