Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une si courte lettre pour l’au-delà

7 Novembre 2013, 18:44

Le martyrologe des journalistes disparus sur le terrain de reportage s’allonge. Du coup, de nouveaux orphelins pleurent toutes les larmes de leur corps. Jeune reporter inconnu que je suis, exerçant dans un coin perdu du globe, je crie ma colère et ma détresse. Franchement, j’ai perdu un monstre sacré qui, de loin, m’a mis les pieds à l’étrier. Finis, d’emblée, mes exercices pratiques d’écriture radiophonique avec Ghislaine. C’en est vraiment fini ! J’avoue qu’une partie de ma bibliothèque brûle d’un feu dévastateur. Je me pâme d’émotion. Hélas ! Ghislaine DUPONT et Claude VERLON ont rejoint les étoiles avec toute la prestance et tout le trésor qu’ils incarnent. Je me console à l’idée que d’autres indignés vont prendre le relais et porter haut le flambeau du professionnalisme, de l’intégrité, de la vérité et de la liberté. Dans votre nouveau monde de lumière, je me doute de votre compétence à continuer la lutte en s’arc-boutant à la profession de foi d’Albert CAMUS : « Quelles que soient nos infirmités personnelles, la noblesse de notre métier s’enracinera toujours dans deux engagements difficiles à maintenir : le refus de mentir sur ce que l’on sait et la résistance à l’oppression. » Puissent vos âmes reposer en paix !

Un fan et fidèle auditeur de vos reportages, depuis Porto-Novo au Bénin.

commentaires

Haut de page