Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un livre pour tout jeune : « Indignez-vous »

par Justin AMOUSSOU 31 Janvier 2014, 10:13 Bénin Démocratie Jeunesse

Un livre pour tout jeune : « Indignez-vous »

« Indignez-vous ». C’est le titre du livre de 29 pages publié à Indigène éditions en octobre 2010, collection « Ceux qui marchent contre le vent ». Son auteur est un indigné Français: Stéphane HESSEL (Paix à l’âme de ce grand indigné ayant rejoint les étoiles le 26 février 2013). La guerre de 1945 a fait de lui un résistant.

« Le motif de base de la résistance était l’indignation. Nous, nous vénérons des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France libre, nous appelons les jeunes générations à faire transmettre l’héritage de la résistance et ses idéaux. Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous ! »

Nous sommes Homme, et puisque rien de ce qui est humain ne devrait nous être étranger, cet auteur demande de vaincre l’indifférence. « L’indifférence est la pire des attitudes. Dire, je n’y peux rien, je me débrouille…En vous comportant ainsi, vous perdez l’une des composantes essentielles qui fait l’humain. Une des composantes indispensables : la faculté d’indignation et l’engagement qui en est la conséquence ».

« Regardez autour de vous, vous trouverez des thèmes qui justifient des situations concrètes qui vous amènent à donner cours à une action citoyenne forte. Cherchez et vous trouverez ».

Maintenant, on ne saurait forcer un aveugle à voir. S’indigner contre une injustice ne signifie pas qu’il faut prendre des armes. Pas du tout. La prescription de Stéphane HESSEL, c’est la non violence. Il appelle à une insurrection pacifique.

« Indignez-vous » doit être le bréviaire de tout jeune. Sa lecture est recommandée en écoutant, si c’est possible, les mélodies de l’artiste slameur béninois Kmal RADJI qui proclame avec force: « Assume ta jeunesse ! Allume ton cerveau.»

Dès lors, tout homme de médias devrait méditer cette phrase du révolutionnaire Thomas SANKARA : « Je crie au nom des journalistes qui sont réduits soit au silence, soit au mensonge, pour ne pas subir les dures lois du chômage.»

La Dernière de Couverture du livre « Indignez-vous »

La Dernière de Couverture du livre « Indignez-vous »

Ce grand indigné a planté son arbre avant de mourir

Ce grand indigné a planté son arbre avant de mourir

commentaires

Haut de page